carte départements Finistère Côtes d'Armor Morbihan Ille-et-Vilaine Finistère Côtes d'armor Morbihan Ille-et-Vilaine

Jeunes Reporters des Arts des Sciences et de l'Environnement

Présentation

A travers un travail pluridisciplinaire (Sciences et Technologie - Mathématiques – EDD – Maîtrise de la langue – Arts visuels – Littérature – Histoire de l’Art ») les élèves réalisent une œuvre artistique (plastique, journaux, livres, affiches, maquettes, danses, pièces de théâtre») qui sera exposée ou présentée à Océanopolis. Les travaux mettent en lumière les liens existant entre les arts et les sciences. En complément de l’œuvre exposée, une restitution orale par les élèves est prévue à Océanopolis.

Au moment de l’inscription, la problèmatique choisie, l’œuvre et les modalités de restitution sont évoquées avec l’équipe pédagogique chargée de suivre le projet pour en vérifier la faisabilité et l’adéquation avec le dispositif. Des conseils sont apportés à l’enseignant. Un scientifique peut intervenir ensuite dans la ou les classes en fonction de la thématique. Peu de temps après les inscriptions, une formation d’une demi-journée est proposée aux enseignants pour les aider à monter le projet.

 

« Jeunes reporters des Arts et des Sciences » est mis en place avec la collaboration de partenaires scientifiques : Inserm, Université Pierre et Marie Curie, Ifremer, IPEV, Université de Bretagne Occidentale, Institut Universitaire Européen de la Mer, le Service Hydrographique et Océanographique de la Marine.

Les arts et les sciences sont-ils finalement des domaines si différents ?

 

N’existe-t-il pas des liens entre ces deux cultures ? N’est-il pas intéressant de considérer les arts et les sciences comme la culture d’une période où les démarches artistiques et scientifiques sont enchevêtrées ? N’est-ce pas une attitude créative, de curiosité qui animent l’artiste et le scientifique? Des disponibilités sensorielle et intellectuelle partagées ?
Océanopolis et ses partenaires (le Rectorat, la Direction des services départementaux de l'éducation nationale du Finistère, l’Enseignement Catholique du Finistère, le CDDP du Finistère, le CLEMI, l’Inserm, l'Université de Bretagne Occidentale, l'Université Pierre et Marie Curie, Ifremer, l’IPEV, l'Institut Universitaire Européen de la Mer, le Service hydrographique et Océanographique de la Marine, la MGEN) vous proposent de répondre à toutes ces questions en participant avec vos élèves à l’appel à projet scolaire 2016-2017 « Jeunes Reporters des Arts, des Sciences et de l'Environnement ». 

Cet appel à projet est proposé aux élèves des cycles 2 et 3, aux collégiens, aux lycéens et aux étudiants. 

Fondé sur une approche pluridisciplinaire, cet appel à projet contribuera à l’acquisition d’une culture humaniste, participera à l’acquisition de compétences transversales impliquant différentes disciplines (Sciences et Technologie - Arts visuels - Littérature - Histoire de l’Art - B2I…).

Diverses formes selon les niveaux

 

Les travaux des élèves devront mettre en lumière les liens existant entre les arts, la biodiversité, le monde maritime. Selon leur niveau scolaire ils pourront prendre diverses formes : 

  • œuvres plastiques,
  • journal de presse écrite,
  • documentaire – vidéo,
  • tabloïd,
  • blog,
  • récit,
  • album illustré
  • pièce de théâtre,
  • productions sonores…

 

La restitution orale des travaux se déroulera à Océanopolis :
les 29, 30 et 31 mai, 1er et 2 juin 2017.

Projet 2017-2018

Description du projet

A travers un travail pluridisciplinaire (Sciences et Technologie - Mathématiques – EDD – Maîtrise de la langue – Arts visuels – Littérature – Histoire de l’Art ...) les élèves réalisent une œuvre artistique (plastique, journaux, livres, affiches, maquettes, danses, pièces de théâtre...) qui sera exposée ou présentée à Océanopolis. Les travaux mettent en lumière les liens existant entre les arts et les sciences. En complément de l’œuvre exposée, une restitution orale par les élèves est prévue à Océanopolis.

Au moment de l’inscription, la problématique choisie, l’œuvre et les modalités de restitution sont évoquées avec l’équipe pédagogique chargée de suivre le projet pour en vérifier la faisabilité et l’adéquation avec le dispositif. Cette phase fera l’objet d’une validation pour participation au projet. Peu de temps après les inscriptions, une formation d’une demi-journée est proposée aux enseignants. Au cours du projet, des conseils pourront être apportés à l’enseignant et un scientifique pourra intervenir dans la ou les classes en fonction de la thématique.

Public visé

Ecoles (cycles 1 : MS,GS, 2,3), collèges et lycées dans les domaines des SVT, sciences physiques, technologie, français, arts visuels, musique...

(3400 élèves de la PS à la terminale, plusieurs expériences de liaison écoles/collège inter disciplinaires, 50 scientifiques intervenus dans les classes).

Organisateurs, organisatrices

Océanopolis Brest

Une déclinaison pour quelques classes sera possible sur la station biologique de Concarneau avec des inscriptions spécifiques

Porteurs du projet et/ou partenaires

Éducation nationale : Direction académique des services de l'éducation nationale du Finistère

Partenaires scientifiques : IFREMER, IPEV, INSERM, UBO, IUEM, UPMC....

Contacts

Anne Rognant, conservatrice-adjointe en charge de la médiation scientifique et culturelle à Océanopolis et son service : education@oceanopolis.com

Pierre Friquet, conseiller pédagogique de circonscription : pierre.friquet@ac-rennes.fr

Inscriptions

Téléchargez la fiche d'inscription sur le site internet d’Océanopolis et envoyez-la par courriel à : education@oceanopolis.com

Echéancier

Novembre De décembre à avril De mai à juin

Inscription avant le 20/10/17

Formation des enseignants le 22/11/17

Période de travail en classe

Retour des travaux le 09/05/18

Journée technique la 16 ou 23/05/18

Restitution apr les élèves à Océanopolis du 28/05/18 au 01/06/18

Ressources et/ou exemples de réalisation

Pour visualiser des productions des années précédentes, cliquez ici.

Un exemple de liaison écoles/collège : site du collège ou ici

Ecole Jules Ferry - Le Relecq Kerhuon

 


 

Le projet « Jeunes reporters des arts, des sciences et de l’environnement », implique plus de 3000 élèves chaque année, écoliers, collégiens, lycéens et étudiants.

La contribution du monde scientifique au projet porté par Océanopolis fut une fois encore essentielle puisque nos élèves et nos enseignants ont pu bénéficier de près de 80 interventions de chercheurs en classe. Parmi les classes ayant participé, il faut noter une belle progression du 2nd degré, tant au collège qu’au lycée, conformément aux ambitions affichées à l’issue de l’édition précédente. 

Ce rééquilibrage doit pouvoir se traduire par une augmentation du nombre de projets inter cycles ou inter degrés, par exemple dans le cadre du programme de travail du conseil écoles-collège. 

L’accompagnement des classes par les chercheurs et les personnels d’Océanopolis en charge de la médiation scientifique, par l’expérience déjà acquise, mais aussi grâce à une complémentarité qui s’affine chaque année, est l’un des points forts du projet « Jeunes reporters ». Ce partenariat avec les enseignants, facilité par les professeurs relais et les conseillers pédagogiques de l’éducation nationale contribue à la formalisation des problématiques de travail dans les classes et à la qualité des productions présentées par les élèves en fin d’année scolaire. Seule une véritable co-construction des projets, qu’il faut continuer d’encourager, permet de dynamiser les actions à la hauteur des enjeux actuels. Dès le plus jeune âge, il s’agit de donner aux élèves une image concrète et réaliste de la science, de les placer dans un environnement stimulant propice à développer leur curiosité intellectuelle et leur envie d’apprendre. 

Fondé sur une approche pluridisciplinaire, où le volet artistique et culturel occupe une place prépondérante, le projet contribue à l’acquisition du socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Il constitue un pont entre le raisonnement scientifique et l’approche sensible des œuvres artistiques. La présentation publique des productions, qui appelle chez les élèves la mise en œuvre de compétences spécifiques, est l’une des phases les plus difficiles à négocier pour les classes. Si un travail approfondi sur la communication orale, soutenu par l’usage des outils numériques, se déploie peu à peu dans les classes, des efforts importants restent à fournir dans ce domaine dans un cadre inter disciplinaire propice à la construction de compétences. 

En 2015-2016, les projets des classes se sont aussi déployés selon une démarche concertée avec le projet académique « Horizon Mer », et ont donné lieu à une présentation dans le cadre du colloque « Mer et enseignement » en juin 2016. Quelques mois plus tôt, les travaux des classes avaient pu bénéficier d’une première présentation lors de la journée dédiée aux océans, au Bourget, en décembre 2015.   

J’adresse tous mes encouragements aux enseignants, à leurs élèves, mais aussi à tous nos partenaires et aux formateurs qui accompagnent les classes pour cette nouvelle édition de « Jeunes reporters des arts, des sciences et de l’environnement ». 

  

Caroline LOMBARDI-PASQUIER
 Inspectrice d’académie - Directrice Académique des services de l’Education Nationale du Finistère

    coordination mission 


Inspecteur de l'Éducation nationale
chargé de mission
mathématiques
culture scientifique et technologique
circonscription de Brest est
Tél. 02 98 43 84 21

    projet suivi par 


conseilller pédagogique

    Inscription

Océanopolis
Service Education des publics

Port de Plaisance du Moulin Blanc
BP 91039, 29210 BREST Cedex 1


fiche d'inscription