carte départements Finistère Côtes d'Armor Morbihan Ille-et-Vilaine Finistère Côtes d'armor Morbihan Ille-et-Vilaine

Actions en cours 2013 / 2014

Under The Pole

"Under The Pole" est une série d’expéditions polaires sous-marines visant à explorer la face cachée des régions Arctique et Antarctique dans leurs diversités. Une approche sous-marine nouvelle pour des images uniques au monde et une meilleure connaissance scientifique du milieu."

Les jeunes reporters des Arts et des Sciences

 

Stimulés par la vivacité et la qualité des productions des précédentes éditions, et pour la quatrième année consécutive, Océanopolis, la Direction Académique du Finistère et leurs partenaires unissent leurs efforts pour que le projet "Jeunes reporters des arts et des sciences" devienne à nouveau une réalité quotidienne pour les élèves du département, du cycle des apprentissages fondamentaux au lycée.

Fondé sur une approche pluridisciplinaire, cet appel à projet contribue à l’acquisition d’une culture humaniste, participe à l’acquisition de compétences relevant de différents domaines d’enseignement.

L’Ecole-Météo 29: une seconde édition, un nouveau projet

Poursuivant une action de promotion d’un enseignement des sciences vivant, reposant sur une démarche d’investigation effective de l’élève et un contact étroit avec les acteurs scientifiques, la Direction Académique du Finistère et le Centre Météo-France de Brest Guipavas unissent leurs forces pour une opération pédagogique à laquelle douze classes du Cycle des Approfondissements participent cette année : l’Ecole Météo29.

Océanopolis, avec lequel l’Education Nationale entretient déjà des liens étroits, au travers notamment de l’action « Jeunes Reporters des Arts et des Sciences », s’associe à la dynamique en recevant ces douze classes dans le cadre d’une journée de restitution des travaux le 22 mai 2014.

Une approche active et sensible de la nature

La météo offre une approche sensible de la nature. Mais elle peut aussi permettre aux élèves de percevoir concrètement des notions scientifiques simples à partir d’observations et d’exercer leur raisonnement.

 Deux thèmes d’étude sont proposés aux classes cette année : la température et « l’eau dans l’air » (nouveau). Trois axes de travail sont abordés à partir des documents fournis.
 
La température :

  •         La température de l’air (du ressenti à la mesure objective) ;
  •         Les variations de la température de l’air (au cours de la journée ou sous diverses latitudes) ;
  •         Le lexique de la météo (à travers l’étude de bulletins météorologiques).

Abri de l’école J. Caer de Berrien (29)


 

L’eau dans l’air :

  •         La prise de conscience de la variabilité de l’état de l’eau dans l’air;
  •         La compréhension du cycle de l’eau à travers les « métamorphoses » de l’eau;
  •         La « mesure » de la pluie.

Des entrées variées

Les séances s’ancrent dans des projets scientifiques comme par exemple la fabrication d’un abri météo ou d’un pluviomètre, trouvent des justifications dans la recherche d’explications à des phénomènes géographiques comme la répartition de la population à travers le globe (climats).

Des activités d’analyse de données viennent naturellement étayer les recherches menées.

Abri de l’école F. Bosser à Riec-sur-Belon (29)

 

Un soutien logistique, scientifique et pédagogique

Lors d’une session de formation de trois heures, co-organisée par l’Education Nationale et Météo-France, les enseignants volontaires ont été sensibilisés à la démarche. Ils ont reçu du matériel prêté par Météo-France, des données numériques et des fiches pédagogiques les aidant à adapter le projet à leur classe. Ils bénéficient, tout au long de l’année scolaire, d’un accompagnement par un conseiller pédagogique et l’équipe élargie du centre météo de Brest-Guipavas, en fonction de leurs besoins exprimés. Ils seront enfin invités à présenter leurs travaux lors d’une journée départementale à Océanopolis-Brest, le jeudi 22 mai 2014.

L'accompagnement en science et technologie à l'école primaire (ASTEP)

Qu'est ce que l'ASTEP ?

L'accès à la culture scientifique et technologique est l'un des objectifs fixés par le socle commun de connaissances et de compétences. La pratique de la démarche d'investigation, la maîtrise progressive et la mobilisation de connaissances dans divers domaines scientifiques sont nécessaires dès les premières années de la scolarité obligatoire.

L'accompagnement en science et technologie à l'école primaire (ASTEP) est une des actions conduites au niveau national avec le concours de l'Académie des sciences, en complément des différents dispositifs pédagogiques déjà mis en œuvre dans les classes de l'école primaire, pour faciliter un enseignement de la science et de la technologie conforme aux programmes et qui donne aux élèves les moyens d'atteindre les objectifs de connaissances et de compétences définis par le socle commun.

L'ASTEP permet à l'enseignant d'être secondé par un scientifique - étudiant, chercheur, ingénieur ou technicien d'entreprise - pour concevoir et conduire des séquences de classe permettant aux élèves de construire des connaissances scientifiques dans une démarche d'investigation. L'accompagnement favorise les échanges de savoirs et de pratiques, le partage de ressources et de compétences et contribue ainsi à rendre les sciences et les techniques accessibles au plus grand nombre.

Projet ASTEP avec l’École nationale supérieure de techniques avancées (ENSTA) Bretagne

Depuis une dizaine d’années un partenariat fructueux s’est construit entre  l’ENSTA Bretagne et des classes de cycle 3 de la ville de Brest.

Cette année, 13 classes des circonscriptions de Brest ville et de Brest nord vont bénéficier d’interventions des élèves-ingénieurs en collaboration étroite avec les enseignants concernés.

Une première rencontre entre étudiants et enseignants permet de définir les objectifs du projet et les temps d’activité. Les élèves-ingénieurs interviendront par la suite de 5 à 8 séances en collaboration étroite avec les professeurs des écoles.

Ce partenariat est  coordonné, côté éducation nationale, par les conseillers pédagogiques qui ont proposé aux étudiants un temps de formation sur l’enseignement des sciences.

Les points du programme travaillés dans les classes : la matière, l’énergie, les objets techniques et le ciel et la terre.

Projet "Tous acteurs de nos paysages"

Le Parc naturel régional d'Armorique lance son premier appel à projet à destination des écoles de son territoire, en partenariat avec la Direction des services départementaux de l'Education nationale. "TOUS ACTEURS DE NOS PAYSAGES!" est la thématique choisie pour l'année scolaire 2013-2014.

 

 

mise à jour : janvier 2014

Dossier suivi par
Inspecteur de l'éducation nationale
circonscription de Quimper préélémentaire

  Coordination 


Inspecteur de l'éducation nationale
chargé de mission
circonscription de Quimper préélémentaire
Tél. 02 98 98 98 23